In Situ 2010

Artistes en résidence

 

 

6Artiste : Elodie Tanguy

Titre de l’oeuvre : NaCl

L’installation NaCl s’inspire des différents états que prend la sansouire camarguaise. Au fil des saisons. L’espace était inondé, c’était l’hiver… Le niveau de l’eau a laissé sa trace. Le sol se dessèche, craquèle, et des efflorescences salines apparaissent, c’est l’été… NaCl est un paysage d’hiver et d’été, un morceau de sol agrandi. La surface recréée semble flotter, une nouvelle ligne d’horizon se crée… Les rayons du soleil se reflètent et scintillent sur cette étendue fissurée, des cristaux affleurent à la surface. Des ombres se dessinent sur le sol. De nuit, le paysage s’assombrit, la lumière s’infiltre sous la surface craquelée et émerge à travers les interstices.


3Artiste : Flavie Cournil

Titre de l’oeuvre : Alouettes-alouettes

Les miroirs aux alouettes attirent…. les alouettes. Mais aussi l’œil du promeneur. L’intention de cette installation est de créer un espace vibrant. Des objets de facture rustique qui s’inspirent des leurres nommés “miroirs aux alouettes” sont disposés au sol. Ces objets scintillants, à multiples facettes semblent être là de toute éternité. Ils participent du paysage tout en créant un espace un peu mystérieux et magique. L’atmosphère est à la fois très calme avec ces objets posés et statiques, mais aussi très vivante avec la lumière qui bouge et les faisceaux lumineux qui éblouissent.


9Artiste : Guillaume Corentin

Titre de l’oeuvre : Interaction

Douze miroirs sont disposés au sol, autour d’un arbre choisi pour son caractère majestueux. Ces miroirs reflètent les rayons du soleil et les renvoient sur l’arbre. Cet arbre projette son ombre sur les miroirs, et ainsi de suite … Ce dispositif spatial en apparence simple, permet la mise en relation d’éléments opposés. La lumière et l’ombre d’une part, mais aussi la nature (l’arbre) et  le monde artificiel (les miroirs manufacturés), et plus généralement encore, entre l’installation (qui interroge) et le promeneur (qui s’interroge). C’est le début d’un cercle vertueux qui nous questionne sur notre rapport à l’environnement. Au sein de chaque domaine, il se trouve des arbres remarquables. Cette installation permet de mettre en valeur l’un de ces arbres, de mettre en valeur le génie du lieu (Genius loci). La lumière, et l’ombre révèlent ainsi le patrimoine naturel. La disposition des douze miroirs autour de l’arbre évoque instinctivement le cadran d’une horloge. L’ombre de l’arbre faisant office d’aiguille.


4Artiste : Hugo Verlinde

Titre de l’oeuvre : Univers îles

Installation, Ordinateur, algorithme spécifique, vidéo projecteur et pmma. Réalisé avec une sculpture de Jean Isnard, 2009.

En 1755, le philosophe allemand, Emmanuel Kant, avance l’idée visionnaire « d’Univers îles » – nos actuelles galaxies – et rompt avec la pensée d’un univers limité à notre seule Voie lactée. Le cosmos devient dès lors un espace océan parsemé d’îles aux milliards d’étoiles.


7Artiste : Made

Titre de l’oeuvre : Fils de vie

La lumière, celle qui nous vient quand on ne l’attend pas. Venue de nulle part elle nous éclaire et nous apporte la réponse. Le déclic, l’étincelle va mettre le feu aux neurones et nous donner la lumière celle que l’on cherchait pour résoudre un problème. Pas d’énergie, pas de combustion, elle est présente pour nous éclairer dans nos choix. Une lumière abstraite…

 


5Artiste : Pascale Planche

Titre de l’oeuvre : Le retour des lucioles

Cette installation, assemblage de cannes formant un grand cône dans l’espace, met en valeur une suspension de miroirs et surfaces réfléchissantes. Miroitants au moindre souffle de vent, les mobiles scintillants, renvoient des flashs de lumière changeante.

 


2Artiste : Philippe Domergue

Titre de l’oeuvre : L’île solaire

Réalisation d’un îlot lumineux et réfléchissant au centre d’une vaste zone herbeuse. L’Île Solaire sera réalisée à partir d’un apport de terre en forme de butte (conique ou hémisphérique), de lampes à énergie solaire et de fragments de miroirs. Installés à plat sur la butte, les miroirs réfléchiront la lumière et la couleur du ciel le jour, la lumière des lampes la nuit. Si nécessaire un semi ou une transplantation de végétaux locaux sera réalisé pour obtenir un effet de contraste avec la friche du terrain support. L’idée étant de donner à l’îlot une impression de  monde à part, mystérieux et insolite, de jour comme de nuit.


12Artiste : Pierre Laurent

Titre de l’oeuvre : NaCL

Le projet s’appuie sur la considération du site et son contexte, ici l’importance de la lumière et du soleil pour la vie camarguaise et sa saliculture.

Grâce à l’action du soleil, le sel se cristallise dans les marais. Les paysages se parent alors d’une robe blanche scintillante sous la lumière. L’installation NaCL s’inspire formellement de cet état de cristallisation. Les cristaux de sel deviennent un prisme à échelle humaine. Le projet situé non loin des bassins salins établit alors une situation ambigüe et paradoxale.


thierryArtiste : Thierry Godet

Titre de l’oeuvre : Sunrise

Clin d’œil à la lumière. Graphisme tracé par l’absence de lumière, Sunrise anglais, jour nouveau, lever de soleil, levée de rideau. L’empreinte laissée par le cache sur l’herbe s’effacera peu à peu pour renaître un peu plus loin, là ou le cache aura à nouveau été déployé ce qui permettra d’avoir une image visible tout la durée de l’exposition. Ce projet met en valeur l’influence de la lumière sur les végétaux Je travaille de préférence avec mes mains, utilisant des outils tels que levier, cales ou cordes.

Laisser un commentaire