In Situ 2016

Artistes en résidence

 

Marc LimousinArtiste : Marc Limousin

Marc Limousin est un artiste plasticien et un photographe. Il explore la façon dont l’être humain perçoit son environnement. Il utilise l’eau comme vecteur principal de sa démarche artistique. A travers une pratique transdisciplinaire, il explore la nature et les variations qui se produisent dans l’espace‐temps et dans la réalité. Marc Limousin utilise le mouvement afin de révéler de nouvelles visions créées à partir de l’interaction entre l’être humain et les éléments naturels.
«(M)ondes de rives» est l’une de ses oeuvres majeures.

Site internet de Marc Limousin


Collectif 2ACArtiste : Collectif 2AC (Djalouz et Pesca)

Le Collectif 2AC est composé de Djalouz et Pesca. Plasticien et Street Artist, Djalouz développe un travail abstrait, par le biais de formes en volume circulant et se matérialisant dans des lieux incongrus. Il s’efforce de sortir le graffiti de ses conventions en le faisant évoluer du sol au plafond. Dans la rue, en friche, sur toile ou dans une installation, la forme de son travail prend sens avec les éléments qui l’entourent. La photographie joue un rôle important dans la transcription de ces émotions, laissant une trace de ces oeuvres vouées à disparaître. La rue est son « aire de jeux ». Il y trouve différentes surfaces qui lui
permettent de matérialiser son oeuvre. Pesca est spécialisé dans le lettrage et la fresque, il développe différents styles, à la fois 2D old school comme 3D wild style, son graff s’adapte en fonction du support avec un intérêt certain pour les friches industrielles et les lieux oubliés.

Présentation du collectif 2AC


Hélène Barrier

Artiste : Hélène Barrier

Fondatrice du collectif Iconoklastes, Hélène Barrier développe le projet Jardins secrets qui associe le textile et l’art environnemental. Hélène Barrier a commencé son travail de « plasticienne textile » par la découverte de la sérigraphie, qui lui a donné l’envie de recycler de vieux tissus et leur donner une nouvelle vie. Ces textiles sont devenus peu à peu des petites sculptures, aux formes anthropomorphiques, microscopiques ou macroscopiques. La laine brute, cardée, feutrée, tressé ou crochetée, donne des textures et des états de matière organique de pousse, de germination et de prolifération. Issus de recherches sur l’émergence de formes textiles artificielles sur un modèle naturel, sont nés les Essaims.

Site internet d’Hélène Barrier


Samira Amezghar

Artiste : Samira Amezghar

Samira Amezghar est une artiste peintre et une professeur d’arts plastiques, née à Tanger qui vit et travaille à Casablanca. Lauréate de l’Institut National Superieur Des Beaux‐Arts de Tétouan.
Samira Amezghar a réalisé des vagues stylisées et graphiques dans un mouvement continu sur un muret de 35 m de long à Arles. Ces vagues réalisées dans une gamme de couleur un peu froide (bleu, turquoise, vert, blanc) font référence à la Mer Méditerranée.

 


Artiste : La Rose à Pois et l’Association des Commerçants Un quartier dans la ville

Ce projet de l’association La Rose à pois est porté en partenariat avec l’association des commerçants « un quartier dans la ville » et la plasticienne Audrey Sigovic‐Garcia. L’envie commune d’habiller le ciel de la rue Réattu se profile depuis plusieurs années.
Artisans et commerçants de la rue des Suisses et de la rue Réattu, sensibles à l’art contemporain, soucieux aussi de faire vivre leur quartier, propose pour IN SITU 2016 une oeuvre suspendue dans le ciel de Réattu : « En attendant LUMA ».
Ce projet entre en résonance avec le projet architectural de Franck Gerhy, mais aussi comme un clin d’oeil au musée Réattu au bout de la rue dont ils ont parfois été l’antichambre (par exemple avec l’exposition Carte Blanche à C. Lacroix ou bien l’hors de l’exposition NUAGE, ici la référence à l’oeuvre de Warhol Présenté en 2013 n’est même pas voilée).

Facebook de l’association « Rose à Pois »

Blog d’un quartier dans la ville


The Garden DreamsProjet participatif : The Garden Dreams

La vannerie, savoir‐faire ancestral du tressage de l’osier, est valorisé ici par l’intermédiaire d’un matériau contemporain recyclé et détourné de sa fonction : le tuyau d’arrosage. La monumentalité des pots apporte surréalisme et couleurs dans le Jardin Hortus. Ateliers de vannerie participatifs organisés dans le cadre des Rendez‐vous aux jardins et de la résidence artistique IN SITU 1.1 en partenariat avec deux vannières du Musée de Vallabrègues.


Street Rainbow

Atelier Pédagogique : Street Rainbow

IN SITU en partenariat avec le CIQ de la Roquette a réalisé un projet participatif d’Atelier Street Art qui a consisté à peindre l’escalier et le mur du pont de la voie rapide avec les habitants du quartier de la Roquette. Street Rainbow est un atelier intergénérationnel où chacun peut apporter sa touche et contribuer à la réalisation de l’arc‐en‐ciel.

Laisser un commentaire