In Situ 2015

Artistes en résidence

 

Bernard MurigneuxArtiste : Bernard Murigneux

Diplômé de l’école des Beaux Arts de Saint Etienne, Bernard Murigneux réalise de grandes sculptures construites directement sur les bâtiments ou infrastructures urbaines. Ces « constructions parasites » en polystyrène et en brique d’emballage, sont greffées et développées sur des monuments historiques, ou encore sous des ponts. Elles semblent habitées et posent la question d’une présence étrange au sein de l’espace urbain. Les sites choisis sont marqués par le temps et par des traces de constructions successives.

Site internet de Bernard Murigneux


Collectif ArlésienArtiste : Collectif Arlésien

Dipo fait du pochoir, il coupe, découpe et décuple avec passion la couleur et le réalisme de ce qui l’entoure. Comme Édouard aux mains d’argent, il transforme les formes à grands coups de scalpel et vide de grands panneaux qui, une fois évidés, ressemblent à de la dentelle. Il puise son inspiration depuis ses débuts dans l’univers des Comics mais il intègre aujourd’hui de nouveaux sujets qu’il croque à la manière de Wolverine.


waterlili

Artiste : Waterlili

Waterlili est un artiste touche à tout, à la fois réalisateur de film d’animation, auteur de livre jeunesse et « Street Artist ». Son univers aquatique vous emporte dans des eaux graphiques qui coulent de source. Collages, détournement du mobilier urbain, performance vidéo. Ses techniques sont aussi impertinentes que ses propos. Travaux connus à Arles : La vénus tatouée en face du musée bleu – 2013 Habillage des rues Jouvène et Liberté – 2010.


Emeline Guillaud

Artiste : Emeline Guillaud

Diplômée des Beaux-arts, Emeline Guillaud développe un travail plastique où le corps est au centre de ses réflexions en interrogeant la chute, la gravité et la disparition.

Présentation d’Emeline Guillaud


Jérôme Leyre

Artiste : Jérôme Leyre

Diplômé de l’école des Beaux-arts de Clermont-Ferrand, Jérôme Leyre aime travailler le bois et en faire des structures dynamiques et esthétiques. Le fleuve a toujours été sa source d’inspiration. Depuis une dizaine d’années, il crée des oeuvres de Land-Art et offre une vision sur la relation de l’oeuvre à son environnement immédiat.
Son travail s’inscrit dans une volonté de sensibiliser le public à la genèse et aux formes du vivant, ses oeuvres interrogent sur la forme, les lignes, les textures qui définissent notre espace naturel. Sa démarche de création porte sur son souhait de rendre formelle sa propre interrogation sur la relation de l’homme avec son environnement, son territoire de vie. L’artiste attache une importance particulière à la technique employée : la simplicité comme finalité et non comme commencement.

Galerie de Jérôme Leyre


Marion PédebernadeArtiste : Marion Pédebernade (Waii-Waii)

Après une formation à L’Institut d’Arts visuels d’Orléans, en communication visuelle et une année d’ERASMUS à Barcelone, Marion Pédebernade pose ses valises à Lille où elle dessine, gratte, remplit, repasse, surligne des timbres postes au grand format, dans ses carnets, sur des feuilles volantes, ou dans les livres qu’elle édite.
« Le dessin tisse des liens invisibles entre le support qu’il occupe, le lieu dans lequel il évolue et le regard du spectateur qui se l’approprie. » Durant sa résidence, Marion Pédebernade envisage un travail autour du dessin dans l’espace public, principalement en tant qu’expérience dans l’espace.

Blog de Marion Pédebernade Waii-Waii


Patricia CunhaArtiste : Patricia Cunha

Patricia Cuhna est une créatrice, qui est née et vit dans une petite ville portugaise appelée Águeda, depuis 1978.
Après des études de marketing et de publicité, Patricia Cunha crée des objets artisanaux et expérimente la décoration, la peinture, la rénovation, la couture et la mode.
En 2002, elle commence à travailler dans l’entreprise familiale liée à la mode, avec qui elle collabore encore, travaillant dans le développement de pièces de vêtements pour le marché de la mode.
En 2004, Patricia crée sa propre société appelée « Sextafeira Produções ». L’objectif principal est la publicité et le développement de l’espace public à travers la création d’installations d’art urbain, apportant couleur et joie aux habitants et aux visiteurs. « Coloriant la vie » est le slogan de la société !

Présentation du projet


TricotProjet participatif : Street Tricot 2015

L’association Laboratoire Images Natives organise dans ce but un grand projet sur Arles baptisé «Street tricot» qui consiste à habiller le mobilier urbain (les arbres) «Chacun peut y apporter sa pierre, soit en apportant son petit carré de tissu, en donnant de la laine ou encore en proposant ses compétences en matière de tricot, tissage ou broderie». Les deux artistes recherche donc des tricoteurs et des tricoteuses expérimentés ou juste débutants pour participer à cette opération insolite, chacun à sa mesure, l’essentiel étant d’adhérer au projet collectif. Toutes les personnes intéressées y sont invitées. Chacun pourra y déposer sa collecte de laine, aiguilles, crochets et autres boutons à l’espace Van Gogh.


 

Laisser un commentaire